Calendrier :

Lancement de l’appel à communication : 20 décembre 2017

Clôture des soumissions des propositions : 20 février 2018 (avant minuit, fuseau horaire de La Réunion)

Retour du comité scientifique aux auteur-e-s  de la première vague : 30 mars 2018

L'appel a été prolongé au 2 avril 2018.

La date du 15 juin a été fixée pour l'envoi du retour des experts aux contributeurs de la deuxième vague.

 

Appel à communication :

En questionnant les variations et stabilités des formations et des pratiques inclusives, les contributions de chercheurs issus de différents horizons apporteront des éclairages selon trois angles :

 Axe 1. Pratiques collaboratives : quels défis pour un collectif qui soutient l’inclusion ?

Axe 2. Pratiques pédagogiques : quelles conditions pour mieux apprendre ?

Axe 3. Pratiques langagières au service de l’inclusion : quels dispositifs de formation pour les acteurs de l’École ?          

Chacune des contributions ainsi que les sessions d’ateliers devraient permettre d’enrichir le débat sur le construit d’inclusion, d’en trouver des dénominateurs communs et des lignes de fracture. Les chercheurs issus de champs disciplinaires différents, associés aux collectifs inter-métiers impliqués dans des projets qui soutiennent les pratiques inclusives, se nourriront de ces éclairages lors d’ateliers créatifs prévus en après-midis et devraient aboutir à de nouveaux projets d’action sur le territoire réunionnais et à Mayotte.  

L'appel à  communication se trouve ICI

Format des propositions

Deux modalités de contribution sont proposées : 1. Communication orale ; 2. Poster.

Format des propositions

Chaque proposition comprendra :

- un titre ;                                           

- une brève présentation du ou des auteur-e-s ;                                     

- une présentation de la problématique et du lien explicite à l'un des 3 axes avec des indications sur les données empiriques (méthodes d'analyse, résultats) et 3 à 4 références bibliographiques ;

- l’ensemble (problématique, méthodologie, résultats, bibliographie…) est limité à 2000 signes (espaces compris) ;

- 4 ou 5 mots-clés.

 

Format des communications orales

Une communication est présentée par un-e ou plusieurs auteur-e-s. Elle comprend 20 minutes de présentation et 10 minutes de discussion. La proposition de communication doit s’inscrire explicitement dans un des axes du colloque.

                                                                      

Format des posters

L’objectif de la communication par poster est de promouvoir les travaux de recherche des étudiant-e-s inscrits en master MEEF, des doctorant-e-s et des jeunes chercheur-e-s. Les auteur-e-s devront indiquer dans leur poster l’axe du colloque retenu. 

Les auteur-e-s devront impérativement privilégier la lisibilité du poster en termes de polices et d’images utilisées pour une accessibilité à tous.

- Format du poster final : A0    Format de soumission : A3

- Orientation portrait

- Police :

  • Choix d’une police (police accessible DfA, mise à disposition sous une licence libre ; 1 à 2 polices pour l’ensemble du document)
  • Taille de police Texte : ≥ 30
  • Taille de police Sous-titres : ≥ 40
  • Taille de police Titre : ≥ 64

- Laisser un espace de 10 cm dans la marge supérieure, pour le bandeau

- Définition des images 150-300 dpi

- Fond uni (pas d’image en sous-impression)

Organisation du poster

· TITRE

· Objectifs

. Cadre théorique

· Méthodologie

· Résultats

· Conclusion

. Perspectives

· Contact (Nom-Prénom-email de l’auteur-e, Laboratoire / Directeur du mémoire, de thèse)

 

Le comité scientifique du colloque évaluera l’ensemble des propositions reçues (communications orales et posters). Une notification d’acceptation, de demande de précisions, de modifications ou de refus sera adressée à chaque auteur-e. 

Personnes connectées : 1