Lundi 22
Axe 2 Pratiques pédagogiques
Animateur : Christine Françoise (session 2)
› 12:00 - 12:30 (30min)
› Amphithéâtre 250
Du témoignage au savoir d'expérience en EFTS : vers l'inclusion des personnes “vulnérables”
Flavie Plante  1@  
1 : Laboratoire ICARE  (EA 7389)  -  Site web

Axe 2: Pratiques pédagogiques

L'un des enjeux de l'inclusion dans l'action sociale et le travail social est d'identifier des modalités « d'émancipation, d'accès à l'autonomie, de protection et de participation » des personnes « bénéficiant d'un accompagnement social » (Décret n° 2017-877 du 6 mai 2017 relatif à la définition du travail social). Parmi ces modalités, l'intégration de ces personnes aux formations des travailleurs sociaux est mise en avant (Rapport Bourguignon, 2015).

A La Réunion, un établissement de formation en travail social (l'EMAP) a créé en 2017 une formation à destination des personnes bénéficiaires ou ayant bénéficié des politiques d'actions sociales. Cette formation a pour objectif de les aider à développer des compétences et des techniques pédagogiques afin qu'elles puissent après cette formation, intégrer les cursus des travailleurs sociaux comme des formateurs qui transmettraient des savoirs d'expérience (Artaud, 1981 ; Jouet et al., 2010). Mais au-delà des ambitions affichées par cet établissement, cette formation participe-t-elle à une dynamique d'inclusion de ces personnes identifiées par la société comme « accompagnées », « vulnérables »? Quelles sont les conditions mises en place par le centre de formation pour faciliter la reprise d'études de ces adultes, ayant été pendant longtemps éloignés de l'apprentissage formel ?

Pour tenter de répondre à ces questions, nous avons opté pour l'approche qualitative. Nous avons réalisé des observations (réunions pédagogiques entre des formateurs, comités de pilotage) et mené des entretiens semi-directifs avec des personnes accompagnées, participant à la formation.

Cette communication présentera les premières analyses de ces données. Dans un premier temps, nous étudierons le rôle de ce dispositif de formation dans la définition et la valorisation des savoirs d'expérience. Puis dans un second temps, nous verrons comment cette valorisation participe à une dynamique d'inclusion de ces personnes.

Bibliographie

ARTAUD Gérard, 1981, « Savoir d'expérience et savoir théorique : pour une méthodologie de l'enseignement basée sur l'ouverture à l'expérience », Revue des sciences de l'éducation, vol. 7, n° 1, p. 135-151

JOUET E., Flora L. & Las Vergnas 0. (2010). « Construction et Reconnaissance des savoirs expérientiels des patients ». Note de synthèse du N°, Pratique de formation : Analyses, N°58/59, Saint Denis, Université Paris 8, p. 13-94


Personnes connectées : 1