Mardi 23
Axe 1 A Pratiques collaboratives (en parallèle)
Animateur : Thierry Philippot (session 4A)
› 11:30 - 12:00 (30min)
› Amphithéâtre 120 D
Etude d'un projet numérique de pratiques collaboratives innovantes
Muriel Epstein  1@  
1 : Statistique, Analyse et Modélisation Multidisciplinaire (SAmos-Marin Mersenne)  (SAMM)  -  Site web
Université Panthéon-Sorbonne

Parmi les défis pour un collectif qui soutient l'inclusion figure la communication dans l'équipe, ce qui fait le vivre ensemble (Dacheux, 2010) et les outils permettant le travail collaboratif. Or, le numérique est un outil de démocratisation sociale (Cardon, 2010) qui peut conduire selon ses conditions d'usage à de la transdisciplinarité et de l'inclusion ou à une rigidification du système (Epstein, 2017). Le numérique en tant qu'innovation scolaire (Cros, 2001) permet de penser certaines difficultés de positionnement personnel et institutionnel qui apparaissent dans le travail collaboratif.

L'objet de cette communication est de présenter à travers le projet « la capsule qui soulage des maux des maths », les apports, difficultés et limites d'un objet numérique (une vidéo) pour créer un collectif qui soutient l'inclusion. Le projet a été étudié sur 1 an à travers son accompagnement, 2 observations participantes de réunions d'équipe, des entretiens non-directifs avec les participants (enseignants et élèves). Les entretiens ont ensuite été étudiés selon les techniques de la théorie ancrée.

L'étude présentera les apports et limites du projet en matière d'inclusion. Nous verrons que si certains résultats qualitatifs spectaculaires apparaissent pour des élèves, d'autres au contraire sont très réfractaires. Pour autant, les enseignants en sont sortis renforcés dans leur besoin de pratiques collaboratives entrainant ainsi un cercle vertueux. Ce cercle, qui a failli se briser, montre le besoin d'une stabilité et d'un soutien institutionnel toujours complexe lors de transformations professionnelles (Piot, 2010).

 


Personnes connectées : 1